fbpx

#Covid19 : Ce que l’académie nationale de Médecine recommande pour les agents de sécurité (Masque ?)

Jusqu’à présent, l’OMS s’en tient encore à sa position initiale, en craignant que l’usage généralisé du masque donne un « faux sentiment de sécurité » et fasse oublier les indispensables mesures barrières (distanciation sociale, lavage des mains…).

Toutefois, son patron, le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, a concédé mercredi qu’elle continuait à « évaluer l’usage potentiel du masque de manière plus large ». « La pandémie évolue, les preuves et nos avis aussi ».

Dans tous les secteurs, la responsabilité des employeurs est de protéger au mieux la santé de leur employés, notamment en s’enquérant quotidiennement de leur état de santé, en affichant les consignes de prévention et en veillant à leur application : distanciation sociale supérieure à 1 mètre, lavages réguliers des mains avec savon ou solution hydro-alcoolique.

Dans le contexte de l’épidémie à Covid-19, l’Académie nationale de médecine recommande que : 

– les professionnels de la sûreté et de la sécurité puissent, dans le cadre du contact avec le public, disposer des moyens nécessaires aux mesures barrières (distance de sécurité, solution hydro-alcoolique, port de masque en cas de contact rapproché) ; (Recommandation du 3 Avril 2020)

Vers la généralisation du port du masque à tout le monde ?

En France, l’Académie de médecine a jugé vendredi qu’il fallait attribuer en priorité les masques FFP2 et chirurgicaux aux soignants, mais qu’un masque « grand public » devrait être rendu obligatoire pour les sorties pendant et après le confinement.

Une étude parue vendredi dans la revue Nature conclut que le port de masques chirurgicaux réduit la quantité de coronavirus dans l’air expiré par des malades (l’expérience a été faite avec d’autres coronavirus que le SARS-CoV-2, responsable de l’épidémie actuelle).

Des masques grand public anti-projection: “des écrans antipostillons”

D’où ma remarque sur le fait de porter un gilet pare-balles pour se protéger de la pluie. Porter un masque ne vous protège pas, mais protège les autres (quand il est bien utilisé !). D’où l’importance de conserver les “gestes barrières” qui sont les principales armes contre ce virus.

Un masque chirurgical ou un masque “civil” ne filtre pas les virus “respirés”, mais c’est une protection “altruiste” pour éviter que sont porteur contamine sont environnement via ses propres sécrétions (En gros il ne vous protège pas, mais protège les autres): ils servent à ne pas contaminer les autres, donc à ralentir la propagation du virus. 

Attention à bien avoir en tête que ces masques « alternatifs » ou « écrans antipostillons », comme les appelle le collectif français Stop-postillons n’ont pas un effet protecteur très efficace contre le coronavirus. Il est dangereux de les utiliser lorsqu’on est en contact étroit avec un malade.

La plupart ne sont pas dotés de filtres suffisants.

Pour information:

La taille du virus et le pouvoir filtrant des masques:

Taille du virus du Covid-19: 0,15 microns
un globule rouge fait … 7 microns !

 

Masque FFP: testé sur l’air inspiré (Air de l’extérieur vers l’intérieur)

Seuls les masques FFP sont reconnu comme “Appareil filtrant de protection respiratoire (APR)

Norme EN-149 spécifie les caractéristiques minimales à exiger des demi-masques filtrants utilisés comme appareils de protection respiratoire contre les particules de taille de 0,01 microns à 1 micron.

Masque FFP3: Arrête au moins 99% des particules

Masque FFP2: Arrête au moins 94% des particules 

Masque FFP1: Arrête au moins 80% des particules

Masque chirurgicaux: testé sur l’air expiré (Air de l’intérieur vers l’extérieur)

Masque chirurgicaux: 4 types de masques chirurgicaux

Norme EN 14683 : 20 14 : cette norme évalue l’efficacité du matériau filtrant dans le sens de l’expiration. On distingue 4 types de masques chirurgicaux : les masques de type I, de type II, de type IR et de type IIR :
– Type I = EFB (Efficacité de filtration bactérienne) > 95 %
– Type II = EFB > 98 %
– Type R = résistant aux projections

Taille moyenne d’une bactérie ?1 micron (En moyenne, la taille d’un virus n’est qu’un millième de celle d’une bactérie).

Les masques civils (nouveauté de l’état)

-Les masques individuels à usage des professionnels en contact avec le public.

Filtre 90 % des particules de 3 microns

– Les masques de protection à visée collective pour protéger l’ensemble d’un groupe portant ces masques.

Filtre 70 % des particules de 3 microns

Sources : 83-629.fr

Call Now ButtonAppelez-nous !